Archive pour la catégorie 'Non classé'

Bienvenue sur LittleAshes

Le site est consacré au célèbre peintre espagnol Salvador Dali et son oeuvre.

Je m’intéresserai plus précisement à sa vie de 19o4 à 1926 , sa découverte et son approche de l’art qui feront de lui cet artiste unique,parfois considèré comme un fou déséquilibré, soufrant de troubles psychologique, et irai à peut près jusqu’en 1941 pour ses toiles.

Petite explication vis-à-vis du nom du site:

Little Ashes est le titre d’un film anglais retrassant la vie de Dali à travers ses amitiés notamment celle qui le liait à Federico Garcia Lorca.

littleashesposter.jpg 

Si vous souhaitez des informations supplémentaires sur le film * ou sur l’acteur jouant Dali *

 

Publié dans:Non classé |on 16 octobre, 2008 |1 Commentaire »

Dali, ou la naissance d’un génie.

 En outre le personnage médiatique haut en couleur que Salvador Dali s’est crée et a imposé au monde , cet homme est un dessinateur très habile et un peintre académique consommé. Mais ce n’est cependant pas dans sa technique picturale proprement dite que se trouve la grande nouveauté de son apport à l’art du 2o° siècle mais bien plutôt dans son étonnante capasité à inventer des images.

  daaaali.png

Salvador Dali est né le 11 mai 19o4 à Figueres. Il est le fils de Salvador Dali y Cusi et de Felipa Domènech Ferrés. Son frère ainé , lui aussi nommé Salvador, meurt quelques mois avant sa naissance et très vite Dali fera tout pour être considèré comme l’unique fils de la famille pour « effacer » le souvenir de ce frère mort trop présent. Ses armes : la surprise et la provacation. Qui ne le quitterons plus.

La ville de Figueres se trouve en Catalogne sur la côte méditerranéenne. La région va abriter et stimuler Dali tout au long de sa vie , les décors rocheux qui la compose changeant au gré des saisons et à la lumière vont marquer à jamais son imagination et vont représenter pour lui un havre de paix et de création.

En 191o , à l’âge de 6 ans , Dali peint son premier tableau qui est un paysage. A cette même période Dali se considère comme une fille et veut d’ailleurs être cuisinière , il insiste sur le genre fénimin du mot.

Très tôt il montre un grand intérêt pour les arts,Dali ne cesse d’observer les choses et les êtres qui l’entourent. En 1914 on remarque son don pour le dessin et la peinture. En effet à 1o ans il peint déjà à l’huile tels que des paysages , des paysans ou encore des pêcheurs. 2 ans plus tards, en 1916, il passe quelques temps chez Ramon Pichot un ami peintre de la famille grâce auquel il découvre l’impressionnisme espagnol. Dali est littéralement fasciné par cette peinture centrée sur la recherche de l’anti-académique et du révolutionnaire .Il se proclame lui même impressionniste à l’âge de 14 ans.Mais sa mère meurt cette même année, plongeant l’enfant qu’il est dans un traumatisme morbide qui le rongera de plus en plus.

Publié dans:Non classé |on 15 octobre, 2008 |Pas de commentaires »

Son apprentissage et ses débuts de peintre.

sanstitre1.png     sanstitre4.png    

 Les sujets favoris de Dali sont les paysages de sa région et les portraits de sa famille.

En 1918, il fait sa premier exposition au milieu d’autres artistes locaux et s’attire de très bonne critiques. L’année suivante il publie ses premiers écrits sur l’art dans la revue littéraire Studium. Dali y vante les mérites d’artistes de la Renaissance comme Leonard de Vinci, Raphael, Velasquez ou encore Michel Ange.

Dali est beaucoup plus interressé par ses recherches artistiques que par ses études au grand désespoire de son père. Celui-ci pour éviter un échec scolaire cuissant à son fils lui impose en 1921 la condition pour être peintre d’aller étudier à l’école des beaux arts de Madrid , où il l’inscrit de force, afin que son fils obtienne au moins un diplôme de professeur. Mais le système d’apprentissage de cette école ne plait en rien à Dali qui s’oppose à l’enseignement classique de ses professeurs. Ce qui lui vaudra de se faire expluser deux fois.

L’ancien enfant roi de la famille arrive à l’adolescence et devient un jeune homme contestataire, voir anarchiste , protestataire par principe et en opposition sur tout avec tout le monde. Un adolescent dans les règles de l’art. Mais ce comportement lui vaut quelques ennuies. En effet Dali passera environs 1mois en prison car il aurait sois disant brûlé le drapeau espagnol. Cet évènement fesant de lui un héro local lui apport également les foudres de son père.

En parallèle de ses premières années d’études à l’école des beaux arts, Dali explore l’art moderne. Il s’entraine et se perfectionne en reproduisant de grands maitres du cubisme et du futurisme. Dali est d’ailleurs fasciné par les artistes Picaso, Chirico et Juan Gris. Mais son attrait pour leurs techniques ne dure jamais très longtemps. D’ailleur Dali abandonne le cubisme en 1922 pour s’interresser à l’école métaphysique de la peinture dirigée par Giorgio Chirico, école centrée sur l’exploration des expériences intérieures. Et c’est en 1926 que Dali va enfin imposer son propre style bien particulier. Cette même année , Dali se rendra à Paris, voyage qui marque un tournant dans sa vie de peintre: la découverte du surréalisme et sa rencontre avec Gala, sa futur femme qui lui apportera une inspiration nouvelle.

sanstitre2.png

Publié dans:Non classé |on 14 octobre, 2008 |Pas de commentaires »

Dali, ses amis, ses rencontres et leurs influences.

Dali souffre d’une timidité maladive mais grâce à son talent naturel il parvient à faire de belles rencontres. Retour sur trois personnes qui marqueront sa vie.

federicogarcialorca.png

 Federico Garcia Lorca , jeune poète écrivan d’à peu près 6ans l’ainé de Dali. Lorca est un jeune homme charismatique, au charme naturel et très convaincant. Ils se rencontrent à l’Académie de San Fernando à Madrid où Dali suit des cours de peinture, sculpture et gravure. Lorca et Dali se lient très vite d’une amitié intense. Lorca est homosexuel mais personne ne saura exactement s’il se passe quelques chose entre eux ou si cela ne reste qu’une très forte amitié. Mais cette amitié déclinera peu à peu du au rapprochement de Dali avec le milieu surréaliste et avec Buñuel.Dali consacrera un article à Lorca en 1927 intitulé  »San Sebastián « .

luis.png

Luis Buñuel, Dali le rencontre lui aussi à l’Académie de San Fernando. Les deux homme se lient d’une amitié sincère et concrète même si celle-ci n’est pas aussi forte et intime que celle qu’il entretient avec Lorca. Buñuel s’est déjà fait un nom dans le milieu artistique parisien et fera bénéficier de ses contacts à Dali. Sunommé « l’ange noir aragonais«  ,c’est un homme vindicatif , provocateur et anticonformiste. Buñuel deviendra un grand réalisateur et sénariste de film, il aura d’ailleurs deux grands projets cinématographiques en commun avec Dali : « Un chien Andalou »  film de 1928 et « l’Age d’Or »  de 1930. Mais quelques temps plus tard, les deux hommes se brouillerons définitivement.

 

gala.png

Helena Devulina Diakanoff, dite Gala, sans aucuns doute la rencontre qui changera le plus la vie de Dali. Gala est une jeune immigrée russe mariée à Paul Éluard un poète et écrivain français. Dali la rencontre en 1928 à Paris grâce à Buñuel. Dali tombe amoureux d’elle au premier regard et voie en elle la femme idéale de ses rêveries d’enfant, Gala, elle, est fascinée par ce jeune peintre timide, incontrôlable et si prometteur,elle va tout faire pour effacer la folie schizophrénique galopante qui ronge Dali pour laisser place à un délire créatif positif et enrichissant. Gala devient la muse de Dali ,elle le stimule sur tous les plans (artistique et sexuel) et joue tous les rôles: imprésario, attachée de presse, mannequin, hôtesse…Elle tient une place importante dans la peinture de Dali qui la peint d’ailleurs à travers ses fantasmes.

sources biographiques : * * * * Dali par cercle d’art

Publié dans:Non classé |on 13 octobre, 2008 |Pas de commentaires »

Le petit musée de Dali.

Le petit musée regroupe certaines de mes toiles préférées de Dali et montre également les changements dans sa peinture entre 1917 et 194o. 

cadaqus19171.png

Cadaqués – 1917 

bateau19191.png 

  Bateau – 1919 

portraitdelagrandmreanacousant1921.png 

Portrait de la grand-père Ana cousant – 1921

lenfantmalade1923.png

L’enfant malade – 1923 

 vnusetamours1925.png

Vénus et amours – 1925

chairdepouleinaugurale1.png

chair de poule inaugurale – 1928

lerve1929.png

  le rêve – 1929    

 langlusdegala1.png

                    L’angélus de Gala – 1935                     

 

  lejeulugubre19291.png 

 le jeu lugubre – 1929

lgnimesansfin1.png 

l‘énigme sans fin – 1938

autoportrait1.png

Autoportrait mou avec du lard grillé – 1941

source : Dali par cercle d’art *

Publié dans:Non classé |on 11 octobre, 2008 |Pas de commentaires »

galerie ooaks de Nanouette |
artissima |
ART-EMOI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lessupermanga
| Kama Source
| lettres d'amour a celle qui...